Les enseignes Sears et K-mart retirent de la vente les produits de la marque Trump Home

Publié le 13/02/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Après la chaîne de grands magasins Nordstrom, c’est au tour des enseignes Sears et K-mart de retirer de la vente les produits estampillés Trump.

Dans un communiqué diffusé samedi dernier, Sears Holding, propriétaire des grands magasins Sears et de la chaîne de grandes surfaces K-mart, a annoncé le retrait des produits de la marque Trump Home de ses boutiques en ligne. Le groupe a invoqué la faible rentabilité de la griffe pour justifier sa décision, indiquant toutefois que les produits pouvaient toujours être achetés à des vendeurs tiers sur les sites de Sears et Kmart.

La ligne Trump Home comprend de nombreux accessoires pour la maison, luminaires, miroirs, décoration, ainsi que du mobilier.

Des polémiques qui se multiplient

Cette décision fait écho à celle de la chaîne de grands magasins Nordstrom, qui avait annoncé il y a quelques jours, abandonner la marque de prêt-à-porter éponyme d’Ivanka Trump, fille du président des Etats-Unis, en raison de mauvais résultats.

Si la décision de Nordstrom avait été grandement saluée sur les réseaux sociaux, Donald Trump ne l’a pas entendue de cette oreille. Le président s’était fendu d’un tweet assassin sur son compte personnel, qu’il avait par la suite retweeté depuis son compte officiel : « Ma fille Ivanka a été traitée injustement par Nordstrom. C’est une personne géniale qui me pousse à prendre les bonnes décisions. Terrible ».

Sean Spicer, porte-parole de la présidence, avait également qualifié d’« inacceptable » la décision de Nordstrom, déclarant qu’il s’agissait d’une « attaque directe » envers la politique de Donald Trump. Des prises de position qui n’avaient fait qu’attiser les soupçons de conflits d’intérêts auxquels Trump doit faire face depuis le début de sa présidence.

C’était sans compter l’intervention de Kellyanne Conway, proche conseillère de Donald Trump, qui n’a pas manqué d’encourager les Américains à acheter les produits de la marque d’Ivanka Trump lors d’un passage télévisé sur Fox News. « C’est une ligne magnifique. Je déteste faire les courses mais je vais aller en acheter. Je possède moi-même de ces produits. Je vais faire de la publicité gratuite : allez tous en acheter aujourd’hui, vous pouvez en trouver en ligne » avait lancé Conway durant l’interview.

Trois phrases qui ont suscité une véritable colère, tant de la part du public que du camp démocrate, et qui ont valu à la conseillère les réprimandes de la Maison Blanche et l’ouverture d’une enquête de la commission d’éthique gouvernementale. En effet, les règles fédérales interdisent à tout employé du secteur public d’utiliser ses fonctions « pour son propre gain » ou « pour le soutien à un quelconque produit, service ou entreprise ».

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015